Comprendre l'investissement responsable en 5 points

Joseph Choueifatypublié le 16-12-2020

Notre épargne a de l’impact et nos investissements, en étant par exemple plus responsables, peuvent rendre le monde de demain un petit peu meilleur que celui d’aujourd’hui.

Afin de mesurer l’impact de nos investissements sur le monde et savoir s’il est positif ou non, on fait appel aux critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance, communément appelés ESG.

1. Définition et principes fondamentaux

Comme évoqué au dessus, pouvoir qualifier un investissement de responsable passe aujourd’hui par l’évaluation des critères ESG.

Ces notations proviennent en majeure partie d’analystes indépendants qui se basent entre autres sur l’analyse des rapports RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale).

Nous reviendrons un peu plus tard sur ces derniers, mais il faut retenir de l’ESG que ses trois dimensions sont utilisées afin de mesurer la durabilité et l’impact éthique de votre investissement dans une société.

Le critère Environnemental

Le pilier environnemental mesure l’impact de l’activité d’une entreprise sur l’environnement. Pour ce faire, il examine par exemple le mode de traitement des déchets (et le niveau de recyclage), mais prend également en compte les prises d’initiative telles que celles visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre par exemple.

Le critère Social

Ce second critère concerne surtout l’univers du travail, et plus précisément les conditions de travail de tous les employés ainsi que l’impact de l’entreprise sur ses clients, fournisseurs et autres parties prenantes. Étudiant le niveau de dialogue ou de diversité au sein d’une entreprise, il permet ainsi d’éviter la discrimination sous toutes ses formes sur le plan professionnel et valorise le respect des droits de l’Homme.

Le critère de Gouvernance

Pour finir, les critères de gouvernance concernent la gestion de l’entreprise ainsi que sa transparence. Ces critères peuvent donc concerner la lutte contre la corruption ou bien la féminisation des conseils d’administration.

2. Labels

On a observé, au cours de ces dernières années, un intérêt grandissant pour l’investissement responsable et il existe aujourd’hui de nombreux labels ESG visant à le réglementer. En France, l’État en reconnaît deux : le label ISR et le label Greenfin.

Le label ISR permet de sélectionner des placements responsables et durables. Créé et soutenu par le ministère des Finances en 2016, il vise à rendre plus visibles les produits d’investissement socialement responsables (ISR) au niveau national et européen.

Label ISR logo

Cela en fait une référence pour les épargnants souhaitant participer à une économie plus durable du fait de son strict processus d’attribution.

Le label Greenfin quant à lui est plus récent (2019) et a été créé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, pour remplacer le label TEEC (Transition énergétique et écologique pour le climat), instauré à l’occasion de la COP21.

greenfin

Ses critères de transparence et de durabilité garantissent la qualité verte des fonds d’investissement. Le label exclut notamment les fonds investissant dans des entreprises liées au secteur nucléaire ou aux énergies fossiles.

3. Notation

Lors de la construction d’un fonds labellisé, les sociétés de gestion peuvent s’appuyer sur les agences de notation extra-financières dont le rôle est de noter les entreprises en fonction de leur impact environnemental et social. Leur mission est d’analyser les entreprises en s’appuyant sur la documentation publique telle que les rapports RSE. Ces derniers établissent le niveau de responsabilité des entreprises, en se basant sur la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans leur stratégie.

Cette notation a cependant ses limites. La plus grande d’entre elles concerne l’absence de standardisation. Bien que les objectifs de développement durable de l’ONU soient souvent utilisés, il n’y a au final pas de référentiel commun ou d’indicateurs universels pour définir les indicateurs.

Ainsi cela entraîne une importante différence de notation d’une agence à l’autre, et ce pour la même entreprise.

Soutenez-nous maintenant, c'est sans engagement !

4. La performance de l’ESG

De par sa récente démocratisation, la performance de l’investissement responsable est souvent remise en question. Pourtant on admet aujourd’hui que prendre en compte des critères extra-financiers c’est non seulement garantir l’impact positif de son épargne en investissant dans des entreprises (ou projets) qui font sens, mais c’est aussi un moyen de booster le rendement de son portefeuille.

Pour en savoir plus sur la performance de l’investissement responsable, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

5. Les différents marchés

On distingue deux types de marchés lorsque l’on parle d’investissement.

Tout d’abord, les marchés dits primaires qui permettent de financer une entreprise lors d’une introduction en bourse ou bien lors de l’émission d’une obligation.

D’autre part, les marchés secondaires qui favorisent l’échange de titres. C’est ce qui permet la liquidité de l’investissement.

Ainsi, bien que l’impact d’un marché primaire soit plus direct que celui d’un secondaire, ils sont en réalité complémentaires. En effet, l’investisseur du marché primaire espère revendre son actif plus cher sur le marché secondaire, ce qui le rend dépendant de la demande au sein de ce dernier. De plus, les actionnaires ont un droit de vote, et ce peu importe le marché sur lequel ils opèrent, ce qui influence directement les entreprises. De ce fait, si certains fonds ne sont pas activistes à travers leur vote, l’impact est indirect.

Goodvest et l’impact de l’ESG

L’ESG rend possible l’investissement responsable, et l’on peut donc décider de privilégier des sociétés avec une faible empreinte carbone, car l’on se soucie du réchauffement climatique.

C’est ce que Goodvest vous permet de faire, car nous souhaitons façonner l’épargne de demain, qui doit être responsable, transparente et accessible. Ainsi, pour donner un sens à votre épargne, nous l’orientons vers les causes qui vous tiennent à cœur.

Vous choisissez les thèmes dans lesquels vous souhaitez investir, parmi les 6 que l’on propose, et l’on vous garantit que votre épargne financera des entreprises et projets durables, qui respectent les critères ESG.

Soutenez Goodvest

Ensemble, changeons l’épargne

En 5 secondes vous êtes pré-inscrit. C'est gratuit et sans engagement.
Goodvest est en phase de développement et c'est un moyen d'accélerer cette phase.

En 5 secondes vous êtes pré-inscrit. C'est gratuit et sans engagement.
Goodvest est en phase de développement et c'est un moyen d'accélerer cette phase.

En 5 secondes vous êtes pré-inscrit. C'est gratuit et sans engagement.
Goodvest est en phase de développement et c'est un moyen d'accélerer cette phase.

En 5 secondes vous êtes pré-inscrit. C'est gratuit et sans engagement.
Goodvest est en phase de développement et c'est un moyen d'accélerer cette phase.